Témoignages inspirants - Micro Focus

Soutenir le centre de Dubaï spécialisé dans le traitement de l'autisme grâce à l'informatique, son temps et sa créativité

Dans le cadre de notre programme Micro Focus INSPIRER, l'un de nos objectifs est d'aider les communautés à se doter des capacités nécessaires pour réussir dans un avenir numérique en perpétuelle évolution en veillant à n'oublier personne. Ainsi, le bureau Micro Focus de Dubaï soutient le centre spécialisé dans le traitement de l'autisme (Dubai Autism Center, DAC) au travers de tablettes Samsung et d'employés bénévoles.

Mettre l'accent sur le potentiel des enfants, pas sur leur handicap

Le centre DAC est une incroyable école spécialisée qui accueille 240 enfants atteints d'autisme, âgés de deux à dix-huit ans. S'appuyant sur la technologie pour mieux apprendre aux enfants à vivre dans la société « normale » et, au final, leur permettre de mieux s'y intégrer, le centre DAC offre un bel avenir à ces jeunes au travers du numérique.

En tant qu'école hautement spécialisée, le centre DAC dispose de 34 salles de cours, de 23 salles de thérapie et de nombreux espaces périscolaires. Cela inclut notamment des salles à la fine pointe de la technologie, dédiées à l'orthophonie, la motricité, la relaxation, l'éveil sensoriel en chambre noire, les systèmes robotisés, la musique et l'informatique ; mais aussi une bibliothèque, un studio photo, un salon de coiffure et une cafeteria, ou encore une salle de cinéma, un gymnase, une piscine et un jardin, qui répondent au mieux aux besoins très particuliers de ces enfants. Les enfants atteints d'autisme étant souvent de formidables artistes, le centre leur propose également un atelier d'art qui, au travers de la technologie, les aide à mieux exprimer et développer leur potentiel artistique. Et, les enfants autistes présentant des problèmes pulmonaires, du sel est diffusé dans l'air pour les aider à mieux respirer.

Soutenir le centre de Dubaï spécialisé dans le traitement de l'autisme grâce à l'informatique, son temps et sa créativité

« Face à ces besoins particuliers, notre souci est d'accorder à chacun l'attention et les soins qu'il mérite », explique le cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Président du centre DAC et prince héritier de Dubaï.

Exclusivement financé par les dons de sociétés locales et internationales, le centre DAC génère également des fonds en apprenant aux entreprises à mieux gérer et soutenir les enfants et les adultes atteints d'autisme : l'aéroport de Dubaï étant cette année en passe de mieux s'adapter à l'autisme, le personnel navigant de la compagnie aérienne Emirates Airlines est actuellement en formation dans le centre.

Notre soutien au centre DAC

Parce qu'il est difficile pour eux de communiquer verbalement, les enfants atteints d'autisme réagissent de façon très positive aux méthodes et outils de communication non-verbale, raison pour laquelle Micro Focus Dubaï a fait don de tablettes Samsung au centre. Selon Gonzalo Usandizaga, Vice-président et directeur général des marchés émergents : « nous serons parmi les premiers à améliorer l'apprentissage des technologies dans cette communauté. Pour ces enfants, les tablettes seront une méthode d'apprentissage essentielle, et une telle transformation numérique jouera un rôle majeur dans la communauté autistique des Émirats arabes unis. »

D'après Salam Kobrossi, l'ambassadeur CSR pour Micro Focus Dubaï à l'origine de cette belle aventure : « Le centre DAC a développé une appli spécialisée, intitulée Yanmou, que les enfants du centre seront les premiers à utiliser sur les terminaux Samsung que nous leur avons fournis. Dans le cadre du soutien plus large que nous accordons au centre, notre équipe d'avant-vente est en train de tester ses fonctionnalités et fera ses recommandations. »

Tous les employés du bureau de Dubaï, qui peuvent chaque année consacrer deux journées au bénévolat, ont en février la possibilité de s'engager bénévolement, le temps d'une journée. Jusqu'à 60 collègues pourront ainsi découvrir les syndromes autistiques au travers d'une présentation, avant d'être répartis par deux au sein de chaque groupe d'enfants et passer une heure et demi auprès d'eux. Les volontaires se regrouperont ensuite par groupe de trois afin de produire des idées de collecte de fonds à même de soutenir le centre et couvrir son déficit budgétaire de 600 000 dollars. Ces équipes se réuniront ensuite pour présenter leurs idées finales au centre, qui décidera alors de les mettre en pratique ou non.

release-rel-2020-9-2-5123 | Tue Sep 15 18:06:14 PDT 2020
5123
release/rel-2020-9-2-5123
Tue Sep 15 18:06:14 PDT 2020